Département de la Loire

Ville de Régny

France

Agenda

Les voeux du Maire

Mesdames, messieurs, chers amis, bonsoir,

C’est avec beaucoup de plaisir que je vous accueille à nouveau ce soir, pour la neuvième année consécutive, à cette désormais traditionnelle cérémonie des vœux du Maire de Régny.
Je précise qu’il s’agit bien de mes vœux pour l’année 2017 (et non 2016 comme il est indiqué par erreur dans l’invitation qui vous a été adressée) C’est dommage, j’aurais pu vous ressortir mon discours de l’an dernier !
Trêve de plaisanterie, je crois que nous serions peu nombreux à vouloir revivre une deuxième fois cette triste année 2016, il est préférable de tourner la page !

Je salue la présence à nos côtés d’un certain nombre de personnalités de la commune, présidents d’association, directrices d’écoles ou d’établissement publics, professions libérales, chefs d’entreprises…je ne les citerai pas individuellement, mais ils se reconnaitront…
J’ajouterai que j’ai choisi, comme l’an dernier, de ne pas inviter de personnalités politiques… Je ne dis pas que je ne le ferai pas l’an prochain, mais pour l’instant j’ai préféré que nous restions entre nous, on peut tout se dire, ça me permet de mieux respecter la pluralité de vos opinions… ça ne m’interdit pas malgré tout de parler de politique et ça me permet aussi de ne pas inviter ceux que je n’ai pas envie de voir et surtout de laisser parler !!!
J’avais l’habitude d’inviter celui qui était, jusqu’en 2014, le Conseiller Général de notre ancien canton, Michel CHARTIER, mais c’était presque un enfant du pays…
Le problème, c’est que depuis cette date, du fait d’un « charcutage » électoral qui était censé favoriser la réélection d’élus sortants, qui ont finalement été battus (je ne sais pas si vous me suivez ?), nous nous sommes retrouvés (avec nos voisins de Pradines et St Victor sur Rhins) dans un très vaste canton de 31 communes autour de Charlieu.
Dans ce nouveau canton, parité oblige, nous ne sommes plus représentés par un, mais par deux Conseillers Départementaux, Clotilde ROBIN et Jérémy LACROIX, qui sont, je crois utile de vous le préciser, deux personnes très compétentes et très engagés, toujours à nos côtés lorsque le besoin s’en fait sentir.
Nous avons également, depuis cette année, de nouveaux Conseillers régionaux ; je vous avoue que je ne les connais pas tous, mais nous avons pu rencontrer récemment l’une d’entre eux, Sophie ROTKOPF, qui est également Conseillère municipale de Roanne, et qui s’est montrée très réceptive à nos problèmes et en tout cas très efficace dans l’attribution des aides dont avions besoin !!!
Je citerai également notre Député (et Maire de Roanne), Yves NICOLIN, avec qui, même si je ne suis pas toujours d’accord avec lui, j’entretiens des relations les plus cordiales…

Nous avons en commun, vous le savez tous, la même vision de ce que doit être la future organisation territoriale du Pays Roannais.
Permettez-moi par contre, cette année encore, de saluer la présence à nos côtés de mon collègue, voisin et ami, Gaby DESBROSSES, Maire de Pradines.
Alors avec Gaby, nous n’avons encore fusionné, mais nous avons rapproché quelque peu nos points de vue : nous avons fait ensemble (fin 2016) le choix de rejoindre Roannais agglomération l’année prochaine !
Merci Gaby d’être avec nous… il faudra bien que je te rende un jour la pareille !

Alors quel est l’état d’esprit et de santé de votre Maire en ce début d’année 2017 ?

Je vous disais l’an dernier déjà que nous vivions une période extrêmement troublée… Force est de constater que les choses ne se sont malheureusement pas arrangées au cours de l’année écoulée !
Je crois devoir constater que tout va de pire en pire, partout sur la terre, et que nous vivons aujourd’hui dans un monde en déclin, déclin économique, écologique et politique…

Déclin politique
avec la dévalorisation et l’affaiblissement des institutions internationales (notamment l’Europe et l’ONU) à qui nous devons, nous français, d’être en paix depuis 70 ans,

Déclin politique
avec l’affaissement de nos valeurs morales (on dit n’importe quoi, on fait n’importe quoi), et la perte de nos repères, bref ….
Dans un monde en guerre, entre un terrorisme islamiste fanatique et des états criminels, ou l’on n’hésite plus, à la vue de tous, à commettre les pires attentas, égorger, piller, détruire…
à envahir son voisin ou pire à « libérer » son pays en gazant des civils, bombardant, écrasant des villes et des populations entières à coups de missiles ou de barils d’explosifs,

J’ai estimé qu’il fallait faire quelque chose, à notre niveau.
Dans ce contexte, j’ai estimé qu’il fallait faire un geste fort, donner un sens à notre démocratie communale, mettre en avant nos valeurs républicaines, sortir en quelque sorte notre drapeau !
J’ai décidé, après en avoir informé le Conseil Municipal, que notre petite commune devait prendre sa part du modeste effort consenti par notre nation pour l’accueil de quelques réfugiés Syriens à Régny.

La France a décidé, en effet, d’accueillir 10.000 réfugiés parmi les 4.000.000 de réfugiés syriens qui ont fui leur pays depuis 2012 (1/5 de la population syrienne) et qui s’entassent aujourd’hui dans des camps au Liban, en Turquie, en Jordanie ou en Irak (autre pays en guerre).
Nous avons donc accueilli à Régny, dans 5 des 25 logements vacants de nos HLM, et sans dépenser un sou d’argent municipal (je dis ça pour les grincheux et j’en ai presque honte !), quelques familles de réfugiés syriens (hommes, femmes, enfants, 35 personnes au total, dont 30 sont déjà arrivées).
Ils sont ici présents et je les remercie, des familles qui ont été obligées de fuir la guerre, les bombardements et les massacres dans leur pays.
Je les salue, ils sont maintenant citoyens de Régny, et je remercie à cette occasion tous ceux parmi vous - et ils sont nombreux - qui leur sont venus en aide, et tout particulièrement les membres de l’équipe de bénévoles du comité d’accueil, ils sont une quinzaine, qui s’est constituée pour les accompagner.
Dans un tel marasme, à part des gestes comme lui-ci, que peut faire une petite collectivité publique comme la nôtre ?... Pas grand-chose, il faut bien le reconnaître !

Au niveau local, je persiste à croire qu’il faut aujourd’hui plus qu’hier se regrouper, s’unir avec les communes voisines pour mutualiser nos ressources et augmenter nos moyens financiers (tu as vu Gaby que nos voisins de Notre Dame et St Vincent y travaillaient : ils vont constituer demain la commune nouvelle de Boisset !).
En matière d’intercommunalité, nous avons évité le pire (le regroupement de la CoPLER avec St Germain-Laval, Balbigny et St Just en Chevalet (le fameux projet « monts et merveilles » qui aurait marginalisé notre commune), mais nous ne sommes pas parvenus avec Gaby à convaincre une majorité de nos collègues de rejoindre Roannais Agglomération !
Le résultat, c’est que nous avons toujours la CoPLER… que nous sommes toujours des nains et que nous sommes donc condamnés à faire encore du surplace pendant un an…
Cela veut dire concrètement, qu’en 2017, il n’y aura pas :
de requalification du site industriel Jalla (pourtant complétement vacant depuis quelques semaines), et, par manque d’aides, pas (ou très peu) de rénovations de logement dans le centre bourg (alors même que nous avons comptabilisé 150 logement vacants sur la commune !),
pas non plus de prise en charge intercommunale de l’assainissement et donc pas de baisse du prix de l’eau pour nos usager,
pas de baisse du taux de la TEOM et de nos impôts fonciers,
pas de prise en charge de la rénovation de notre salle des sports et des équipements sportifs intercommunaux utilisés par le collège…
… Mais que tout cela, normalement, nous pourrons l’avoir en 2018 !!!

En attendant, il nous faudra encore nous battre pour préserver nos intérêts, et notamment nos droits à construire, mis à mal par le projet de SCOT, heureusement condamné par l’avis défavorable unanime rendu  par la commission d’enquête (bravo et merci à tous ceux qui, parmi vous, ont accepté de signer une des 238 lettres individuelles de protestation qui lui ont été adressées !).
Le SCOT enterré, il nous faut encore nous battre contre le PLUI, porté directement par la CoPLER, mais qui reprend les mêmes orientations que celles qui viennent d’être dénoncées dans le SCOT… Et qui devraient donc logiquement subir le même sort, pour peu que nous ne nous laissions pas faire… Mais je crois que sur ce point, vous pouvez nous faire confiance !
Mais revenons maintenant à notre commune et à la gestion municipale, car c’est aussi pour ça, accessoirement, que vous nous avez élus.
Avec des moyens financiers diminués, nous sommes parvenus malgré tout à mener à bien quelques opérations.
Je salue devant vous le travail effectué par mon équipe municipale, des Conseillers municipaux très engagées et solidaires, des adjoints et des conseillers délégués qui ont pris leurs responsabilités à cœur et qui effectuent un travail considérable au service de notre commune…
Permettez-moi de vous signaler quelques petits changements dans l’équipe : outre la démission de Sophie JACQUET, pour raisons personnelles, je vous informe que Jean JOURLIN a remplacé Anne Laure OVIZE (qui reste conseillère municipale mais beaucoup moins disponible de par son travail) dans la gestion affaires sociales et médicales de la commune.
Merci à toi Jean, du fond de ton lit j’espère que tu recevras ce message, d’avoir accepté cette responsabilité de Conseiller Délégué.

Vous me permettrez enfin de vous énumérer quelques-unes de nos réalisations et autres décisions de l’année 2016 :
L’aide à la société de pétanque, pour l’aménagement d’un nouveau local sécurisé, par la fourniture d’un container et l’amenée des réseaux :
L’arrêt de notre AVAP qui permettra demain aux propriétaires de bénéficier des exonérations fiscales de la Loi Malraux pour la rénovation de leurs immeubles ;
l’installation de la bibliothèque et d’une agence postale communale au sein de l’actuel Bureau de poste ;
La vente des anciens locaux de la  bibliothèque et de la médecine du travail au Dr Barro, pour l’installation future et l’extension de cabinet dentaire ;
le recalibrage de notre station d’épuration suite à la disparition de l’activité teinture de l’usine Jalla.
La réfection de plusieurs chemins communaux… Sachant qu’il reste encore beaucoup à faire, notamment dans le centre-bourg !
Et pour finir, la mise au point du gros projet de notre mandat, qui pourra voir le jour avant la fin du premier semestre de l’année 2017, dès que nous aurons pu mobiliser toutes les aides attendues de l’Etat, du Département et de la Région :
Le réaménagement de la rue de la tour, de la place de la Mairie, et l’installation du local des anciens et des jeunes sur la place de la Mairie, dans l’ancien commerce et logement de la famille Carvalho.

Voilà, mes chers amis, quelques réalisations concrètes que nous avons pu mener cette année, avec les moyens dont nous disposions, sans recours à l’emprunt et sans augmentation de la fiscalité communale.
Nous avons, bien entendu, d’autres projets pour l’année prochaine, mais je veux laisser un peu travailler Ben et son équipe, qui nous préparent un nouveau numéro du Rhins-murmure pour les prochaines semaines, afin de vous les présenter.
Au contraire, le Conseil municipal, lors de sa dernière séance, vient de décider de diviser par deux le montant de la part communale de la taxe d’aménagement qui seront applicables sur la commune à partir du 1er janvier 2018 : avec la baisse programmée du prix de l’eau, de la TEOM et de la Taxe foncière, et les avantages fiscaux de l’AVAP, c’est une sacrée bonne nouvelle pour tous ceux qui voudront faire construire, s’installer ou tout simplement investir dans  notre commune !

Voilà, mesdames et messieurs, ce que je tenais à vous dire, l’exposé de nos réalisations et nos projets, nos satisfactions mais aussi nos interrogations et inquiétudes face à l’avenir…
Permettez-moi, avant de conclure, de vous présenter une personne nouvelle sur la commune, mais qui s’est déjà rendue indispensable en quelques mois, par son amabilité, sa discrétion (je suis sûr que peu d’entre vous la connaissent) son professionnalisme et ses compétences très précieuses pour la bonne gestion de notre commune, je veux parler de notre nouvelle secrétaire de Mairie, suite au départ en pré-retraite de Jean-Jacques COULON, Mme Valérie ROBLET.

Voilà, j’en ai maintenant terminé, je vous remercie pour votre attention, je vous souhaite à tous, une belle et heureuse année 2017 à Régny, et vous invite à partager tous ensemble le « verre de l’amitié »,

Bonne soirée à tous !

Nouveau Plan Local d'Urbanisme

Le nouveau PLU (Plan Local d'Urbanisme) est à votre disposition.

Vous pouvez le consulter, et le télécharger, en cliquant sur ce lien. (format pdf. 37Mo).

Si vous rencontrez des difficultés pour le consulter, le PLU est également à votre disposition en Mairie.

La nouvelle directrice du Bel Automne

bel automne Une nouvelle directrice est arrivée au 1er janvier 2016 en remplacement de Ludivine Gillet. Après 5 ans de droit en master 2 à Aix-en-Provence, Nathalie Fabre 27 ans, Marseillaise d’origine intègre donc l’EHPAD de Régny, après avoir passé le concours de Directeur d’établissement sanitaire, social et médico-social (DESSMS) en 2 ans.

Elle a en charge 80 résidents et 100 employés, sur les deux établissements de Saint-Symphorien-de-Lay et de Régny.

 

Entretien avec Marielle Lafond, l’animatrice du Bel Automne

Quelles sont les animations pratiquées à l’Ehpad de Régny ?

Par exemple, les voyages sont des animations : l’été dernier huit résidents sont partis cinq jours dans le Tarn. Ils ont visité le jardin des Martels avec ses 2500 variétés de plantes, la cité de Carcassonne. Ces voyages changent les habitudes des résidents et développent des capacités d’échange, depuis la préparation qui dure environ un an, grâce à l’implication de la direction, du personnel, des bénévoles de l’association Rencontre Amitiés et le voyage en lui-même.

Dans notre établissement, toutes les activités visent au bien-être et au confort des résidents, comme la personnalisation des chambres ou la mise en place d’actions individualisées afin de favoriser le développement de la nouvelle vie des résidents en maison de retraite.

Comment définissez-vous le mot projet ?

Ce terme peut paraître mal approprié en Ehpad. Il s’agit avant tout de "redonner envie aux résidents de...." ! Pour une personne de plus de 80 ans, ce pourrait être par exemple "ce que j’ai envie de faire, ici et maintenant, moi qui ne suis plus capable de faire telle ou telle chose". Il faut s’adapter à chacun en tenant compte de leurs difficultés et en s’appuyant sur leurs capacités. Nous les aidons à exprimer leurs envies, leurs attentes, leurs besoins.

Photo © B. Guillermin

Les Amitiés Régnyçoises

L'association "les Amitiés Régnycoises" est la continuité de celle des "cartonniers", fondée par des bénévoles des Établissements JALLA...c'est dire son âge ...des années... et au fil de ces années le nombre d'adhérents ne fait que baisser malgré la volonté des présidents qui se sont succédé.

Personnellement, j'ai succédé à Monsieur Hubert Seive. Les 3 premières années j'ai pu organiser plusieurs voyages : Ardèche, Alpes, Alpes-de-Haute-Provence, le sud avec ses santons, la visite du parc aquatique Maryland. Le nombre décroissant d'adhérents et le vieillissement font que ces sorties ne peuvent plus se réaliser ( Pour l’instant ???).

Actuellement, nous organisons 2 concours de belote par an, un après-midi théâtral et 2 sorties d'une journée. Ouverture du local des associations (face à la pharmacie) tous les mardis et vendredis de 14 h 30 à 18 h 30 pour divers jeux de société, 1 fois par mois un repas convivial pour les adhérents sauf au mois d’août. Cette association accueille tous les pré-retraités et retraités qui le souhaitent et toutes les idées sont les bienvenues.

Osez nous rejoindre, car comme dit le CHAT de GELUCK, "être âgé c'est simplement être jeune depuis plus longtemps que les autres".

Aimez-la VIE et ceux qui nous entourent sans COMPLEXES pour aller plus loin ! (notre devise)

Jacqueline Monier

Les Voisins de Régnycez-vous

Le groupe les Voisins est une branche de l’association Régnycez-vous. Ce groupe est constitué de bénévoles qui visitent des personnes âgées ou isolées qui en font la demande. Pour l’équipe des voisins, c’est un moment d’échange et pour les personnes visitées c’est une façon de rompre la solitude de la vieillesse, de l’isolement ou des difficultés passagères. Les visites se déroulent en toute convivialité, principalement au domicile des personnes visitées.

Le groupe des Voisins est composé pour l’instant de sept bénévoles. Ils visitent une douzaine de personnes, plus une ou deux personnes à l’EHPAD Bel Automne. Pour certaines personnes, une régularité dans les visites est instaurée en fonction des disponibilités de chacun. Pour d’autres personnes, il y a des demandes ponctuelles. La demande de visite s’accroît et l’équipe de bénévoles n’est pas assez importante pour répondre à toutes les demandes.

Le groupe des voisins vient d’accueillir trois nouvelles bénévoles, mais malgré cela il faudrait encore plus de personnes. Chaque âge de la vie est important à vivre, mais encore faut-il être relié pour partager cette vie.

Michelle Mulsant est la responsable du groupe les "Voisins" qui font le lien avec les seniors isolés. Contact : 04 77 63 04 42.

Les écoles en 2015

travaux cantine 01La municipalité a investi dans les deux écoles du village, maternelle et primaire, au niveau du matériel informatique avec quelques postes fixes et portables, ainsi que plusieurs vidéos-projecteurs et des tableaux blancs. La mise en route et la maintenance sont effectuées par un artisan du village.

Après des travaux d’isolation, comme sur l’ensemble des bâtiments communaux, pour réduire les frais de chauffage et réaliser des économies non négligeables, le réfectoire de la cantine des enfants de l’école maternelle et primaire a été remis en service avec une nouvelle décoration.

Les agents de service de la cantine

travaux cantine 02Suzanne Viviére et Patricia Cognet sont toutes deux des agents communaux en contrats aidés, chargées du service des repas aux enfants, sous la responsabilité d’Émilie Humbert animatrice municipale, chargée de la surveillance et du bon déroulement des repas.

Les repas sont livrés tous les jours en fin de matinée, par le comptoir des Rôtisseurs à Le Coteau. Ils sont préparés par une diététicienne. Un repas de substitution, sans viande, ou sans porc, peut être servi. Les menus sont affichés chaque début de semaine sur les panneaux prévus à cet effet. Il y a actuellement 40 rationnaires par jour.

Photo © B. Guillermin

Un nouveau commerce

Au Délice Royal : Un snack-kebab-pizzeria a ouvert place de l’Eglise.khebab à Régny

Avec ce nouveau point de vente, le village compte désormais 13 commerces. Il est géré par Metin Bahar, avec un salarié à mi-temps.

Plusieurs variantes de kebabs et pizzas sont proposées, à emporter ou à consommer sur place. Contact : 09.73.65.87.83.

Photo © B. Guillermin

Foot clin d’œil

logo footPour sa 4 ème année d’existence, le FC Est Roannais a dépassé le seuil symbolique des 150 licencié(e)s, avec notamment plus d’une vingtaine de Régnyçois, confortant ainsi les liens tissés avec la commune.

En installant, par défaut, les catégories U15 et U17 sur le stabilisé communal - en attente des travaux sur le terrain honneur - les ciels et noirs ont marqué de leur empreinte la saison footballistique locale. Le club rassemble cette saison toutes les catégories, des U6 (2010) aux U19 (1997), et connaît une réussite sportive (tout le football de compétition (U15 à U19) évolue au plus haut niveau possible en début de saison en Promotion d’Excellence, et le football d’animation (U6 à U13) se développe à travers les 10 équipes présentées pour les jeunes). Le club possède une image reconnue et appréciée dans le Roannais grâce au travail d’un bureau performant et soudé, et un encadrement technique de qualité.

Le partenariat avec la commune devrait être renforcé encore la saison prochaine avec l’écoute attentive des désidératas du club par les élus locaux.

Local de la Pétanque Régnyçoise

travaux petanqueAprès plusieurs années d’attente, le conteneur qui va servir de vestiaire, de buvette, de salle de réunion à la Société de Pétanque Régnyçoise, est arrivé en décembre 2015.

La Société de Pétanque Régnyçoise a pris en charge l’habillage intérieur et extérieur ainsi que le toit et la terrasse.

Club-House du Tennis

tennis clubhouseEn octobre avait lieu l’inauguration du club-house, en présence de Clotilde Robin conseillère départementale et du président club de tennis Franck Chanut, après plusieurs mois de travaux réalisés par les membres du club. Le local se trouve dans une partie de la grange Magnin mise à disposition par la municipalité.

Le club-house va permettre de mieux accueillir les jeunes et leurs familles, et permettre l’organisation et l’ouverture de tournois de tennis open.

Photo © B. Guillermin

TNT HD en avril 2016

tntLe gouvernement a annoncé le passage généralisé des 25 chaînes nationales gratuites de la TNT à la norme MPEG-4 en avril 2016. Cette évolution vous permettra de recevoir la télévision avec une meilleure qualité d’image et plus de chaînes en HD (haute définition).

L’émetteur de Régny va passer à la TNT HD au mois d’avril 2016 : les émetteurs principaux vont basculer en HD dans la nuit du 5 avril 2016, et les émetteurs du réseau secondaire comme celui de Régny vont basculer à la TNT HD dans les jours qui suivent.

Qui est concerné ? Les téléspectateurs recevant la télévision par l’antenne râteau. À partir du 28 janvier, toutes les personnes de plus de 70 ans ou ayant un handicap supérieur à 80 %, et qui reçoivent la télé par l’antenne râteau, peuvent prendre rendez-vous pour qu’un facteur les aide dans l’installation de leur équipement TNT HD (contact : 06 11 99 94 00).

Une piste d’économies

Partout, la maîtrise des dépenses est la priorité affichée des équipes municipales. L’extinction de l’éclairage public la nuit est une piste parmi d’autres. C’est une piste non négligeable que la municipalité est en train d’étudier sérieusement, car cette mesure doit apporter des économies budgétaires, mais c’est également des retombées écologiques pour respecter l’engagement de l’agenda 21. La municipalité va donc engager aussi le changement des lampes au mercure par des lampes LED.

Zéro pesticide

Une loi du 6 février 2014 interdit l’usage des pesticides par les collectivités pour entretenir les espaces verts, forêts et promenades accessibles ou ouvertes au public à partir de 2020. Notre commune n’a pas attendu 2020 pour pratiquer le zéro pesticide : nous nous sommes équipés d’une balayeuse électrique et d’une desherbeuses thermique.

Cette démarche communale engage les agents communaux à utiliser des méthodes alternatives : paillage, désherbage manuel, brûlage, désherbant écologique. Les agents ont été formés à la dangerosité des produits, à la réglementation, aux bonnes pratiques de traitement.

Création d’une agence postale communale

La poste de Régny va disparaître au profit d’une agence postale communale.

travaux posteLes travaux ont commencé en février 2016 pour une ouverture programmée entre le 1er et 15 avril 2016. Ce ne sera plus la poste qui va gérer l’agence, mais la municipalité, au guichet il n’y aura plus de postiers, mais des employés municipaux formés pour cette fonction. Par contre, la poste va prendre en charge pendant neuf ans 80 % du salaire de l’employé municipal.

Il n’y aura pas de changement pour les usagers, les services resteront les mêmes au guichet et seront toujours les facteurs qui mettront le courrier dans vos boîtes aux lettres et l’agence va se trouver dans les locaux actuels du bureau de poste.

L’actuelle employée municipale responsable de la bibliothèque, Joëlle Gey, prend sa retraite le 1 er avril 2016. Ce service municipal va déménager pour aller s’installer dans les anciens locaux du tri postal, ce qui fera un ensemble avec la nouvelle agence postale et sera géré par la même personne, Laurence Esnault.

Comme vous avez pu le constater, la poste est transférée provisoirement dans les locaux de la mairie.

Photo © B. Guillermin

Travaux réalisés en 2015

  • Réfection du chemin de Verpierre par l’application d’un enrobé sur 800 mètres environ plus quelques reprofilages ponctuels.Travaux à Régny en 2015
  • Achèvement des travaux de mise en sécurité des abords de l’école primaire et de la salle des fêtes avec la réalisation d’enrobés et d’enduits de couleur sur les trottoirs. Création de 31 places de stationnement dont 2 qui sont réservées aux PMR rue Jules-Ferry, 15 places sur le parking de la salle des fêtes avec 2 PMR et 30 places sur le terre-plein supérieur.
  • Acquisition d’un terrain face à la supérette, ce qui a permis d’augmenter la capacité du stationnement de 15 places
  • Aménagement d’un chemin entre la route de Saint-Symphorien-de-Lay et le chemin qui rejoint la gare pour pallier les risques de la fermeture prolongée du passage à niveau

Travaux en projets pour l’année 2016

  • Réfection de la rue du Marché et de la rue de La Tour. Réaménagement de la place Jacques Fougerat avec mise en valeur de la fresque.
  • Pose de signalisations pour indiquer les commerces et autres services pour les usagers.
  • Réflexion sur un réseau de chaleur pour les écoles, la salle des fêtes, la future bibliothèque et l’agence postale.

Photo © B. Guillermin

Achat d'un désherbeur mécanique

Dans le cadre de la charte "zéro pesticide", la commune de REGNY a acquis au cours de l’été  2015 un désherbeur mécanique pour un coût TTC de 3.984 €. Cette acquisition a bénéficié d’une subvention de la Région Rhône-Alpes de 1.328€ et d'une aide de l’agence de l’Eau Loire Bretagne de 1.162€.

Les services techniques de la commune ont pu dès le mois d’août utiliser cet équipement.

Avis d'enquête publique

Le Maire de Régny a prescrit une enquête publique portant arrêt du plan de zonage d’assainissement des eaux pluviales.

Vous en trouverez le détail dans le document ci-dessous.

Pièce(s) jointe(s):
Télécharger ce fichier (AVIS-ENQUETE-PUBLIQUE-PLAN-ZONAGE.pdf)AVIS-ENQUETE-PUBLIQUE-PLAN-ZONAGE.pdf[Avis d\'enquête publique]82 Ko

Propreté de Régny

Mesdames et Messieurs,
Peut-être n’avez-vous pas toutes les informations concernant l’élimination de tous les déchets.

Permettez-nous de vous faire un succinct descriptif.

Lire la suite

Les Voeux du Maire

Mes chers concitoyens, chers amis, bonsoir à tous et merci de votre présence,
Permettez-moi tout d’abord de saluer quelques personnalités qui nous font l’honneur de leur  présence : notre ancien Maire, Michel MATHIEU, mon collègue Maire de Pradines, Monsieur l’adjoint au Maire de Montagny, s’agissant des 2 communes qui nous sont les plus proches, Madame la directrice de l’école primaire, l’une de nos deux médecins, Madame CIRCEI dont la famille vient de s’agrandir et qui est ici représentée par son époux…

D’autres personnalités se sont excusées, c’est le cas des Présidents de la CoPLER et du Syndicat des eaux, de notre Conseiller Général Michel CHARTIER, qui va terminer son mandat dans quelques mois et que je salue tout particulièrement pour tout le soutien qu’il a su nous apporter durant toutes ces années.

Je voudrais aussi profiter de l’occasion pour vous présenter deux nouveaux professionnels de santé : notre futur dentiste, Monsieur BARRO et notre futur psychologue, Mme BIDOLIN, en leur souhaitant la bienvenue à Régny, en votre nom à tous.

Lire la suite